Origines


Valentin Dennetière, naît à Dieppe et grandit en Haute-Normandie dans la ville d’Eu.

Peut-être est-ce de ses grands-parents paternel, négociants en grains à Longroy en Normandie, qu’il tient son attrait pour le travail de la terre ? En tous cas, il semblerait que ce soit du côté de ses grands-parents maternels, joailliers-horloger à Paris, qu’il puise sa créativité et son goût pour l’artisanat. 

Enfant, Valentin passe ses étés au bord de la mer, du Tréport en Seine Maritime à Agon-Coutainville dans la Manche. Il aime à cette occasion observer le rayon vert, au moment du coucher du soleil.

Plus tard, Valentin prend conscience de son attachement aux valeurs de qualité, à l’environnement et à la nature. Revenir sur les terres normandes lors des week-ends et des vacances le ressource, le fait vibrer.

C’est pourtant vers Paris que ses pas l’emmènent.

Embauché chez un grossiste basé sur le Marché International de Rungis, le jeune diplômé s’épanouit dans un milieu qu’il admire.

Épicurien dans l’âme, il profite des moments qui lui sont donnés dans cet écosystème de Rungis. Arrivé souvent avant l’heure pour déguster un café croissant “Aux Vendanges” ou à "L'Aloyau", il aime observer cette vie où se côtoient les bouchers en blouse blanche et les grands patrons d’établissements. 

Ce qu’il préfère dans son quotidien c’est discuter produit. Ses relations sont extrêmement occupées : chefs de brigade de palace ou second de restaurant gastronomique... Alors il se déplace, s’installe dans leur cuisine, et les observe sur le vif, en train de lever un filet de poisson ou de tailler des légumes. Le geste est parfait, la matière première est sublimée. Il observe, apprend.

Dans leurs échanges, Valentin entend parler de bons produits et de savoir-faire de producteurs. Il parle de ses origines normandes et de son amour pour la gastronomie de son terroir.

La magie opère, Valentin a le déclic.

Il fait un constat évident lors d'un apéritif sur les plages de Normandie. La majorité des propositions sont d’origine méditerranéenne. Houmous de pois chiches, tapenades d’olives du Sud, tzatziki… Alors que sa région regorge de ressources. Valentin prend alors la décision de créer La falaise qui rougit avec des engagements forts, locaux et sains pour la planète et pour les Hommes.